L’explosion du trafic acheminé par les “cars Macron” rend de plus en plus criant le manque d’infrastructures pour accueillir les voyageurs.

Source : Ville, Rail et Transports, octobre 2016, p.52 à 54

> Disponible au centre de documentation