La mission chargée de préfigurer le Projet d’intérêt majeur du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais a finalement proposé un Contrat partenarial d’intérêt national. Elle prône des “projets intégrés” sous la conduite d’une Société publique locale d’aménagement.

Source : Traits urbains n°87, février 2017, p.44-45

> Disponible au centre de documentation