Cahier Sanitaires Publics

Si, à première vue, la thématique des toilettes publiques peut prêter à sourire, elle n’en est pas moins un sujet sérieux à la croisée de nombreuses problématiques.
Les toilettes publiques sont un mobilier urbain d’aisance apparu en France au XIXe siècle, dans une volonté de résorber l’insalubrité des espaces publics. Suite à diverses évolutions formelles et fonctionnelles, ces équipements ont largement été implantés dans la plupart des grandes villes françaises. Leur présence est, aujourd’hui, reconnue pour avoir un impact positif, non seulement sur l’amélioration du cadre de vie et de l’attractivité d’un territoire, mais aussi sur la mobilité et l’accessibilité des usagers (en particulier des personnes en situation de fragilité physique). Les toilettes publiques permettent également aux personnes vivant dans la rue et en situation de précarité d’avoir accès à des conditions d’hygiène correctes.
C’est pourquoi de grandes villes françaises consacrent tous les ans une partie de leur budget à l’implantation, à l’entretien, et à la gestion de ce type de mobilier. La ville de Lille offre aujourd’hui uniquement 6 sanisettes, alors que Lyon dispose d’une offre de 150 toilettes, Bordeaux de 66 et Toulouse de 65. L’Atelier a effectué un travail comparatif des politiques menées en faveur des toilettes publiques en entamant un inventaire de l’offre métropolitaine en la matière. Cet exercice a permis de mettre en valeur l’importance de disposer de cette commodité urbaine et de proposer des préconisations pour faciliter son développement.

>> Télécharger le document au format PDF (5Mo)