La direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux publie, dans la dernière livraison de ses « Cahiers de la Drees », une étude sur l’impact redistributif de deux dispositifs destinés à faciliter l’accès aux soins des personnes à revenus modestes ou très modestes : la CMU complémentaire (CMU-C) et l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS). Le titre de l’étude ne laisse pas d’ambiguïté sur les conclusions : « La CMU-C et l’ACS réduisent les inégalités en soutenant le pouvoir d’achat des plus modestes ».

Source : Localtis
La CMU-C et l’ACS contribuent bien à la réduction des inégalités | Localtis

Vous pourrez aussi aimer