Université catholique de Lille

Avec 107 000 étudiants, la métropole lilloise compte parmi les plus grands pôles universitaires de France. Les étudiants y représentent plus de 10% de la population. L’offre d’enseignement supérieur et de recherche, par sa densité, sa diversité et sa qualité, constitue ainsi un facteur fort de l’attractivité de la métropole lilloise.

Acteur à part entière du territoire, l’Université contribue également aux dynamiques de métropolisation. Récemment, l’Université a diversifié et resserré ses relations avec le territoire. La communauté d’universités et d’établissements (Comue) et le Parlement du savoir constituent un cadre de dialogue entre les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, les institutions publiques et le monde socio-économique au niveau régional.

Les logiques d’appels à projets nationaux (Plan Campus, Idex[1].…), mettent les universités en concurrence pour l’attribution de financements exceptionnels et les poussent également à chercher une adhésion plus large des acteurs du territoire.

Suite à l’adoption d’un schéma régional d’enseignement supérieur et de recherche, la Métropole européenne de Lille a décidé de se doter d’un schéma métropolitain d’enseignement supérieur et de recherche. La MEL a décidé d’associer l’Agence à l’ensemble de ses démarches sur ces questions.

Dans ce cadre, l’Agence a élaboré une première étude apportant des éléments de diagnostic, en cartes et en chiffres, sur l’enseignement supérieur et la recherche dans la métropole lilloise. Ce travail reprend les éléments élaborés dans le cadre des réflexions menées sur le Schéma de cohérence territoriale (Scot) ainsi que ceux du Schéma métropolitain de l’enseignement et de la recherche (Smesr) avec la participation des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche.

esr_vigEnseignement supérieur et recherche : éléments de diagnostic
Télécharger l’étude au format PDF
(octobre 2015 – 2Mo)

 

[1] Initiative d’excellence : objectif de doter la France de 5 à 10 initiatives d’excellence capables de rivaliser avec les meilleures universités du monde.