Les “autoroutes ferroviaires”, qui consistent à transporter, selon un rythme cadencé, des camions sur des trains spécialement conçus à cet effet, sont encore très loin de l’objectif en volume fixé pour 2020 et ne sont toujours pas rentables malgré d’importantes aides publiques, selon le rapport annuel de la Cour des comptes publié le 8 février.

Source : Caisse des dépôts