Près de 6 millions de ménages français sont victimes de la précarité énergétique malgré l’action publique. Un chiffre en hausse sans les étudiants et donc sous-estimé. Le nouveau chèque énergie et le décret “décence” sont très attendus.

Source : Actu-Environnement