Le programme national de rénovation urbaine (PNRU), lancé en 2003, entendait lutter contre le caractère monofonctionnel et le manque de diversité urbaine des quartiers. Cette ambition passait par le développement au sein des quartiers d’opérations à vocation économique et commerciale et par l’enclenchement d’un effet de levier vertueux résultant des importants chantiers de rénovation, au bénéfice du tissu économique local et de l’insertion des habitants dans le marché du travail.

Source : Effets de la rénovation urbaine sur le développement économique et l’emploi | IREV Nord-Pas de Calais