Dans le cadre de sa mission d’étude et de réflexion sur l’aménagement et le développement de la métropole lilloise, l’Agence de développement et d’urbanisme de Lille Métropole réalise une étude sur les îlots de chaleur urbain.

Les îlots de chaleur urbain désignent des élévations localisées de température qui concernent les milieux fortement minéralisés comme les villes, à l’origine d’un écart de température avec le périurbain ou la campagne.

L’objectif de ce travail est de disposer d’un outil de connaissance et de planification en mesure d’alimenter notamment le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal ou d’aboutir à des préconisations sur les espaces publics par anticipation de l’augmentation des températures due au réchauffement climatique.

Pour ce faire, l’Agence a missionné le bureau d’études Aérodata France pour l’obtention des données thermiques à partir d’une campagne aérienne en période caniculaire définie à partir de trois journées consécutives à plus de 25°c diurnes et 18°c nocturne. Cette campagne aérienne a eu lieu dans la nuit du mercredi 24 août au jeudi 25 août concernant un périmètre d’études d’environ 80 Km² (voir la carte ci-jointe et liste des communes ci-dessous).

La dernière étape consistera à rédiger le rapport final et à rendre l’étude exploitable à plusieurs fins : PLUi, volet adaptation du plan climat, préconisations d’aménagement des espaces publics (matériaux, végétal…)…

Communes concernées par le périmètre d’étude

Lille – Tourcoing – Roubaix – Croix – Mouvaux – Wasquehal – Villeneuve-d’Ascq – Mons-en-Baroeul – Marcq-en-Baroeul – Marquette-les-Lille – La Madeleine – Saint-André-lez-Lille – Lambersart – Lomme – Faches-Thumesnil – Villeneuve d’Ascq.

zones-detudes-ilot-chaleur