On ne devrait plus construire de bureaux tertiaires. Les immeubles de bureaux sont en surproduction et souffrent toujours de taux de vacance. On démolit pour reconstruire, la réhabilitation et la transformation restent trop rares, on préfère remplacer.

Source : D’architectures n°248, octobre 2016, p.56-57

> Disponible au centre de documentation