En accord avec les orientations du SCOT, l’Agence mène des réflexions prospectives concernant le volet mobilités transports et à de multiples échelles (locale, régionale, euro-régionale, européenne). Les travaux concernent le renforcement des infrastructures de transports, tous modes confondus, et la recherche d’une meilleure fiabilité et fluidité des déplacements.

Attractivité de la Métropole, perspectives d’évolution des moyens des collectivités, pression sur les coûts des carburants fossiles, vulnérabilité des résidents périurbains, sécurité routière, partage de la voirie, enjeux de réduction de la pollution de l’air et de lutte contre le réchauffement climatique impliquent de s’intéresser étroitement à la question de l’optimisation des infrastructures de transports et de l’articulation des différents réseaux.

Pour cela, l’Agence participe aux réflexions des différents partenaires publics et acteurs-clefs pour identifier les atouts, leviers et innovations concernant les différents modes de transport, et de rechercher les complémentarités et un meilleur usage des réseaux existants.

Au-delà des travaux et réflexions internes concernant le volet transport mobilités, l’Agence est également associée  aux études de nombreux partenaires et acteurs du territoire (MEL, Région Hauts-de-France, autres agences d’urbanisme, SNCF réseaux, SNCF infrastructure, SPL Euralille, Ports de Lille, VNF, l’Etat…).

Camions sur l'A25