Assemblée Générale après Assemblée Générale, Rencontres nationales après Rencontres nationales, le constat semblait partagé par un nombre grandissant d’acteurs de SCoT. Un constat, presque une fierté, de ne pas réduire le prisme des SCoT à un unique (et parfois épuisant) exercice juridique et technique… Ainsi, parler de SCoT n’est pas tant parler de droit, de ratio, de normes et de contraintes mais plutôt parler de territoires, d’inter-territorialités, de débats, de projets… Le SCoT est tout simplement une affaire d’hommes et de femmes politiques, avec certes leur faiblesse mais aussi leur force : celle d’une intelligence territoriale, non réductible à 25 articles du Code de l’urbanisme. C’est pour vérifier, dans les faits et au plus près des SCoT, ce sentiment, diffus et parfois confus, que la fédération nationale des SCoT a décidé de se lancer en 2015 dans une recherche-action, “SCoT et territoires : acquis et perspectives”. Un an de recherche, un an d’action, plus de 60 SCoT “auscultés”, plus de 100 acteurs des SCoT interrogés… Ce numéro spécial présente les conclusions (somme toute provisoires) de ce “portait des SCoT”, entre regard rétrospectif sur nos 15 ans et vision prospective sur les 15 ans à venir. Des acquis et des perspectives qui rassurent, dérangent et en tout état de cause interpellent… C’est d’ailleurs là une des valeurs ajoutées de cette étude. Interroger les SCoT sur leur bilan et leur avenir est un exercice de maturité et d’affirmation. La version intégrale est disponible sur le site de la Fédération.

Source : SCoT et territoires. Quels acquis ? Quelles perspectives ?