La demande de produits frais et garantis sans pesticides ainsi que la volonté de privilégier les circuits courts peuvent être satisfaites de manière inattendue. Au Canada ou au Japon, on voit se développer une agriculture d’intérieur, avec une production sous éclairage artificiel.

Source : Revue foncière n°14, nov-déc 2016

> Disponible au centre de documentation