Le tourisme traverse des moments difficiles et une période de forte incertitude. Après une année 2019 qui avait compté 2,46 M de nuitées en hôtellerie dans la Métropole Européenne de Lille soit plus de 70 % du total des nuitées touristiques en hébergement marchand, la crise sanitaire liée à la COVID-19 a mis un coup de frein brutal à la fréquentation touristique, alors que les premiers mois de 2020 étaient favorables. Néanmoins, la MEL demeure confiante dans son attractivité et dans sa capacité à croître en matière de fréquentation touristique et les moyens nouveaux qu’elle a mobilisés dans le cadre de la crise sanitaire vont dans ce sens. Le secteur de l’hébergement touristique, en particulier l’hôtellerie et les résidences de tourisme, constitue l’acteur essentiel du séjour.

Réalisé dans la continuité des travaux menés en partenariat entre l’Observatoire du tourisme de la MEL et l’ADULM,  ce quatrième Flash Tourisme est l’actualisation d’un premier flash publié en 2018. Il permet, malgré la conjoncture à court-moyen terme, de montrer les dynamiques d’investissement à l’œuvre dans la métropole lilloise en faisant le point sur les projets hôteliers et de résidences de tourisme connus au premier semestre 2020.

Flash tourisme #4 | Hôtels et résidences de tourisme : offre et projets

Vous pourrez aussi aimer