La 4 Pages de l'Agence #33

La santé environnementale occupe une place prépondérante au cœur de la politique métropolitaine de la MEL. Depuis 2015, la Métropole a acquis les compétences en matière de qualité de l’air et de réduction des nuisances sonores. Christiane Bouchart, Vice-présidente de la MEL au Développement durable et au Plan climat, explique ce choix nécessaire : « La surmortalité liée à la pollution de l’air – 1 689 morts prématurées dans notre métropole chaque année – n’est qu’une partie de cet iceberg. Au fil des travaux, des échanges avec les citoyens, nous mettons en évidence des sources multiples. C’est la question des transports routiers, celle des produits phytosanitaires, celle de certaines activités qui rejettent des polluants dans nos villes, mais aussi des effets sanitaires du bruit, pour lesquels l’OMS vient de publier des recommandations… »

>> Télécharger au format PDF (2 Mo)

Le 4 pages de l’Agence #33 | Vers un territoire producteur de santé

Vous pourrez aussi aimer