Le monde de l’hyperconsommation est aujourd’hui remis en cause par les aspirations au « mieux », voire au « moins » consommer. Cette demande, montante dans les attentes des consommateurs, met en avant les critères de durabilité, de qualité, de santé, de proximité, de protection de l’environnement, critères auxquels les distributeurs et commerçants doivent désormais répondre. Ce défi est d’autant plus complexe qu’il doit être conjugué avec la nécessité de permettre au plus grand nombre de répondre à ses propres besoins, notamment alimentaires. La question du prix d’accès aux produits reste un sujet fondamental comme l’a rappelé la récente crise sanitaire.

Quelles sont alors les pistes que le commerce de demain pourrait emprunter pour faire face au défi de la consommation durable ? Comment essaye-t-il de s’adapter aujourd’hui ? Quels nouveaux modèles marchands peut-on imaginer ?

Au programme :
– Conférence d’Olivier Badot, Docteur en Economie et Docteur en Anthropologie, précédent Doyen de la recherche à l’ESCP Business School, Professeur des Universités associé à l’Université de Caen
– Table ronde avec Lionel Aguillon, Directeur Développement Franchisé France chez Auchan, Pierre Malavielle – Gérant et co-fondateur de la boutique El Market à Lille, Olivier Decornet – Directeur du Pôle Marketing, Commercial, Communication de chez Vitamine T / Envie Hauts-de-France.

Rencontres de l’Agence | Consommer mieux, commercer autrement

Vous pourrez aussi aimer