Transfrontalier

POUR ALLER PLUS LOIN

Plaine de la Lys : frontière franco-belge – Comines

L’Agence interroge le positionnement du territoire à l’échelle régionale, nationale et européenne. Elle dépasse les limites administratives pour traiter les enjeux à leur échelle ; elle fait de l’enjeu transfrontalier – l’une des grandes particularités du territoire – un enjeu majeur de développement pour la métropole lilloise.

Elle a donc désormais sur son site internet une page dédiée au transfrontalier sur laquelle il est possible de trouver cartes, données et publications.

LA MÉTROPOLE LILLOISE ET LA FRONTIÈRE

La frontière est politique et administrative, et, si ce n’est sur la Lys qui borde le nord de la métropole lilloise, elle ne correspond à aucune réalité physique.

Le parti pris est ici de regarder l’« objet frontière » notamment en visualisant les continuités territoriales de l’urbanisation ou du réseau hydrographique ou encore la trame viaire.

La frontière est représentée dans sa continuité entre la Métropole Européenne de Lille et la Communauté de communes Pévèle Carembault et la Belgique. Les limites visibles sont celles d’une zone de 1 km de part et d’autre de la frontière entre la France et la Belgique.

Quelques chiffres clés de la frontière entre la Métropole Européenne de Lille (MEL) et la Communauté de communes Pévèle Carembault (CCPC) et la Belgique
0
km de frontière entre la MEL/CCPC et la Belgique
  • 67 km de frontière entre la MEL et la Belgique
  • 17 km de frontière entre la CCPC et la Belgique
0
communes transfrontalières
  • 8 belges
  • 22 françaises (MEL + CCPC)

24 km de frontière physique de la Lys​

10 points de passage / ponts sur la Lys

3 points de passage de la voie ferrée dont 1 de la LGV

43 points de passage autoroutiers

  • ​2 points de passage des autoroutes A22-E17 et A27-E42
  • 41 points de passages (routes nationales, routes métropolitaines, routes communales)

LE PÉRIMÈTRE DE L’EUROMÉTROPOLE LILLE-KORTRIJK-TOURNAI

  • 3 640 km²
    • 19% en France
    • 81% en Belgique (43% Flandre et 38% Wallonie)
  • 2 179 814 habitants
    • 54% en France
    • 46% en Belgique (30% Flandre et 16% Wallonie)
  • 1 003 390 emplois au lieu de travail
    • 53% en France
    • 47% en Belgique (33% Flandre et 14% Wallonie)

Sources :
Population : France année 2019 – INSEE ; Belgique année 2021 – Statbel
Emploi : France année 2019 – INSEE ; Belgique année 2019 – Steunpunt Werk

Le détail des chiffres par communes est à retrouver dans la rubrique « Chiffres » ci-dessous.

LE GECT EUROMÉTROPOLE LILLE-KORTRIJK-TOURNAI

Créé en 2008, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai est un GECT – Groupement Européen de Coopération Territoriale.

Le GECT réunit 14 partenaires publics français et belges (wallons et flamands) : 2 États, 3 Régions, 3 Département et Provinces, 5 intercommunalités (MEL – France, LEIEDAL et WVI – Belgique Flandre, IEG et IDETA – Belgique Wallonie, Hainaut Occidental).

Plus d’information sur l’Eurométropole Lille Kortrijk Tournai ici.

Pour aller plus loin

Restez informés

Ne manquez rien de notre actualité : publications, nouvelles cartographies, événements, etc.

Abonnez-vous à notre lettre d’informations

Je m’inscris